1

Keolis remporte le contrat d’exploitation du métro automatique de Dubaï

L’entreprise franco-québécoise de transports publics, Keolis, remporte un contrat de 9 ans pour l’exploitation et la maintenance du métro automatique et du tramway de Dubaï, la première ville des Emirats Arabes Unis.

Roads & Transport Authority (RTA), l’autorité organisatrice des transports publics de Dubaï, a choisi Keolis, une filiale de la SNCF pour l’exploitation et la maintenance du métro automatique et du tramway de la mégalopole. Le contrat de 9 ans comporte des options de prolongation pouvant aller jusqu’à six années supplémentaires. Keolis succède ainsi au groupe britannique Serco, en place depuis l’ouverture des réseaux du métro et du tramway à Dubaï, soit respectivement depuis 2009 et 2014. Si Keolis est déjà présent dans 15 pays différents, « ce contrat historique permet au groupe de renforcer son expertise en matière d’exploitation de métro automatique et de tramway » indique le communiqué de presse.

Pour ce contrat, le groupe franco-québécois s’est associé avec le japonais Mitsubishi. En effet, un partenariat sous forme de co-entreprise s’est scellé à l’occasion de ce projet. Le consortium est dirigé par l’opérateur Keolis (à 70%) mais engage également l’intégrateur de systèmes ferroviaires, Mitsubishi Heavy Industries Engineering (à 25%) et le fournisseur de matériel roulant, Mitsubishi Corporation (à 5%). On estime que ce contrat représente un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros par an. L’alliance stratégique est donc fructueuse puisqu’elle permet de combiner la parfaite connaissance du réseau de transport en commun de Dubaï, construit et développé par les deux associés japonais, à l’expérience de Keolis dans le domaine des métros automatiques.

« Nous sommes fiers d’avoir été sélectionnés par la RTA, aux côtés de Mitsubishi, afin d’exploiter les réseaux de métro et de tramway de Dubaï, qui comptent parmi les plus prestigieux et modernes au monde. Ce contrat nous offre l’opportunité de collaborer avec la RTA et de les accompagner dans la réalisation de leur vision d’un transport public moderne, durable et sûr pour Dubaï » s’est réjouit Marie-Ange Debon, présidente du directoire de Keolis.

Un réseau high-tech et un démarrage prévu pour septembre 2021

Inauguré en 2009, le métro de Dubaï est le plus long du monde. Bien qu’il ne soit composé que de deux lignes, il dessert, avec ses 129 rames, de nombreux commerces, 53 stations climatisées et équipées d’une connexion Wi-Fi. Ce réseau de 90 kilomètres permet des correspondances avec les bus, les taxis, les bateaux-bus et le tramway. Ce dernier, long de 10,6 kilomètres, date de 2014, comporte 11 rames et dessert 11 stations. Particulièrement innovant, il circule grâce à un système d’alimentation électrique par sol ne nécessitant pas de caténaire et préservant de fait, le paysage urbain. Il est aussi équipé de portes palières, une première mondiale qui garantit la sécurité des voyageurs. Le contrat de Keolis devrait se concrétiser en septembre prochain, la veille de l’Exposition Universelle de Dubaï, qui, reportée à cause de la Covid-19, aura lieu en octobre 2021.