1

Jérémie Lecha : Le Groupe Roullier, un exemple d’innovation agroalimentaire concourant à la compétitivité nationale

Lauréat du Classement Choiseul Conquérants 2022, le Groupe Roullier, par la voix de son Président du Directoire Jérémie Lecha, met en lumière les grands défis et projets pour une souveraineté agroalimentaire renforcée. Entretien.

Votre cœur d’activité fait partie des secteurs stratégiques de notre économie. Selon vous, quels sont les défis à relever pour renforcer la souveraineté agroalimentaire du pays ?

Le Groupe Roullier intègre l’amont et l’aval du secteur agroalimentaire dans sa chaine de valeur via ses activités de production de fertilisants, d’additifs nutritionnels pour les élevages et de pâtisserie-biscuiterie.

Pour la partie amont qui constitue l’essentiel de notre chiffre d’affaires, la souveraineté passe par la sécurisation et la diversification de l’approvisionnement stratégique en matières premières, le soutien à l’industrie, son savoir-faire et son développement local au plus près des bassins de production agricoles ainsi que par l’accélération des projets d’innovation pour une agriculture plus performante mais aussi plus durable.

Pour l’aval, la production agroalimentaire dépend d’un équilibre des coûts entre agriculteurs, industriels et distributeurs qui doit forcément être aujourd’hui repensé à l’aune de la crise ukrainienne et de l’augmentation des coûts de production.

Le Groupe Roullier accorde une place particulière à l’innovation. Quels sont les défis R&D actuels dans le domaine de la nutrition végétale et animale ?

Les domaines de la nutrition végétale et animale doivent répondre à deux défis : celui de la performance agronomique et économique des cultures et des élevages et celui de leur transition environnementale. Depuis sa création, le Groupe Roullier s’est spécialisé dans la production de solutions technologiques à haute valeur ajoutée d’origine naturelle pour répondre à ces enjeux en optimisant l’efficience des produits. Parmi les dernières innovations de rupture majeures en date, conçues dans notre Centre Mondial de l’Innovation, deux exemples me viennent en tête :

  • un amendement combinant l’optimisation du pH et du potentiel électrique des sols, un sujet sur lequel nous sommes pionnier,
  • pour la nutrition animale, une matière première à base de phosphate technologique améliorant l’assimilation des nutriments.

Ces innovations sont issues d’une recherche interdisciplinaire et d’un dialogue de proximité avec les agriculteurs, propres au Groupe Roullier.

Les performances du Groupe Roullier concourent à la compétitivité nationale. Quels ont été les grands projets et réussites de ces dernières années ?

Malgré la crise, le Groupe Roullier a continué de se développer. Ces deux dernières années ont été marquées par autant d’investissements en croissance externe que la décennie précédente via plusieurs acquisitions industrielles à l’international :

  • le rachat d’Alysse Food en Belgique qui nous a permis de dynamiser l’activité agroalimentaire à l’international ;
  • l’acquisition d’une usine de granulation dédiée aux fertilisants aux Etats Unis ;
  • des constructions d’usines en Roumanie, Turquie et Argentine pour la partie nutrition végétale ;
  • une joint-venture avec CFAO au Kenya (fabrication et distribution de fertilisants) ;
  • ou encore le rachat du site de production SPO au Brésil (spécialiste de la transformation du phosphate et du sel pour la nutrition animale).

Ce sont autant d’opérations qui vont nous permettre d’accroitre notre développement en nutrition végétale et animale dans ces pays tout en poursuivant l’intégration amont de la chaine de valeur de nos produits.

Comment le rayonnement du Groupe Roullier peut-il irriguer le bassin économique local ?

Le Groupe Roullier est né sur le port de Saint-Malo où se trouve aujourd’hui son siège social mondial ainsi que l’usine historique de sa filiale française, TIMAC AGRO France. Cet ancrage territorial, malouin et breton, est un marqueur fort de notre culture d’indépendance, de proximité des territoires mais ne rentre pas en contradiction avec une volonté d’expansion internationale puisque depuis son bassin historique, le Groupe Roullier a su se projeter dans 123 pays à travers le monde.

1000 personnes travaillent sur nos sites de Saint-Malo et Dinard et 1500 en Bretagne où se situent 25 de nos 36 unités de production françaises (nutrition animale et végétale, agroalimentaire, plasturgie, algologie). Depuis 2015, trois nouveaux bâtiments ont vu le jour à Saint-Malo : le Centre Mondial de l’Innovation qui rassemble nos activités de R&D, le Fonds de Dotation destiné au financement de projets en soutien aux agriculteurs et à l’exposition du rôle des minéraux en agriculture à travers le Minerallium, et l’UFS dédié à la pratique sportive de nos collaborateurs, en lien avec les associations et écoles locales.

En plus de soixante ans, vous êtes passé d’une entreprise familiale de quelques collaborateurs à un groupe d’envergure internationale. Comptez vous poursuivre votre développement à l’étranger ?

Absolument, l’international est l’un des principaux axes de développement du Groupe et constitue 75% de notre chiffre d’affaires. Nos récentes acquisitions au Brésil, aux Etats Unis ou au Kenya s’inscrivent dans une volonté de renforcer nos capacités industrielles locales afin d’accroitre notre développement dans ces pays. Pour les années à venir, nous avons des velléités de développement en Asie, aux Amériques, au Moyen Orient, en Afrique…

Quels sont les objectifs pour le Groupe à horizon dix ans ?

L’ambition est de capitaliser sur nos fondamentaux : l’excellence industrielle avec le renforcement des capacités dans nos secteurs de spécialité, l’innovation produit, la proximité avec nos marchés, le développement de la qualité de notre offre et le déploiement international. L’enjeu est de pouvoir se projeter sur le temps long tout, ce que nous permet notre actionnariat familial, en conservant l’agilité opérationnelle qui nous a permis de faire face aux crises mondiales que nous traversons depuis 3 ans en comptant sur des effectifs en forte croissance (le Groupe atteindra en 2023 les 10 000 collaborateurs !).


Le Groupe Roullier

Engagé depuis 60 ans dans la Nutrition Végétale, la Nutrition Animale et dans l’Agroalimentaire, le Groupe Roullier s’appuie sur son savoir-faire industriel et technique, sa force de vente unique et une politique d’innovation soutenue pour répondre aux besoins spécifiques de ses partenaires. Le Groupe Roullier, qui compte désormais 9 500 collaborateurs, a su cultiver son indépendance financière et partir à la conquête du monde, dans le respect des identités locales et des territoires sur lesquels il s’est implanté. Le Groupe commercialise ses solutions dans 123 pays et a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,65 milliards d’euros en 2021.

Le Groupe Roullier rassemble 108 unités de production dans 16 pays et un savoir-faire industriel singulier ; une ambition collective de sept activités pour répondre aux défis de demain :

  • AGROALIMENTAIRE : Un alliage de savoir-faire artisanal et de production industrielle pour la création de pâtisseries.
  • ALGOLOGIE : Expert des algues et des ingrédients marins en cosmétique et nutrition-santé.
  • ÉNERGIES RENOUVELABLES : Le bois énergie au service des industriels, bâtiments tertiaires et agricoles et réseaux de chaleur, par la conception et l’installation de chaudières biomasse.
  • NUTRITION DES SOLS, DES PLANTES ET PRODUCTION ANIMALE : Activité historique du Groupe, TIMAC AGRO propose des solutions sur mesure qui répondent aux enjeux de l’agriculture d’aujourd’hui et de demain. Sa démarche unique au monde allie innovation scientifique, proximité avec les agriculteurs et industries locales.
  • MAGNÉSIE : Un pôle d’expertise unique autour de la production et du négoce de la Magnésie, qui couvre aussi bien les applications agricoles et industrielles que réfractaires.
  • PLASTURGIE : Spécialiste de la conception et fabrication d’emballages plastiques industriels, standards et sur mesure.
  • SOLUTIONS PHOSPHOCALCIQUES : Des solutions nutritionnelles à base de macro-minéraux à haute valeur ajoutée pour le bien-être et la productivité de l’élevage.

Plus d’informations sur le site