1

Après l’incendie de Strasbourg, OVHcloud veut renouer avec les projets et prépare son introduction en Bourse

OVHcould, le leader européen du cloud (informatique dématérialisée) devrait réaliser son introduction en Bourse d’ici quelques semaines. L’entreprise, qui pourrait être valorisée à 4,7 milliards de dollars par les marchés, vient de recevoir l’approbation de son document d’enregistrement universel par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et compte bien lever 400 millions d’euros en Bourse.

La société opérant plus de 400 000 serveurs dans plus de 30 datacenters sur 4 continents depuis 20 ans et fondée par Octave Klaba entend accélérer sa croissance. Selon le communiqué presse publié par le groupe, l’objectif est de « renforcer sa position de champion du cloud européen de confiance pour continuer à répondre à la demande croissante de solutions de cloud souverain et de confiance ». Cette opération a aussi pour ambition de d’effacer définitivement l’image « low cost » du groupe qui lui est accolée à cause de plusieurs « méga-bugs » et de l’incendie du centre de données de Strasbourg en mars dernier.

OVHcloud entend réaliser 655 à 665 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021, soit une croissance de 10 à 15% par rapport à 2020 puis de 25 % par an d’ici à 2025. Pour conforter ces prévisions, Yann Leca, le directeur financier d’OVHcloud, s’appuie notamment sur les résultats solides de la société : « Entre 2018 et 2021, la marge d’Ebitda progresse de 30 % par an ». En comparaison Amazon Web Services a vu ses revenus s’élever à 45 milliards de dollars en 2020 dont les revenus ont bondi de 37 % en 3 mois en 2021 (correspondant à 14,81 milliards de dollars de recettes).

Tirer la croissance pour concurrencer les géants du cloud

L’entreprise rivale d’Amazon Web Services et Microsoft Azure doit en effet encore progresser pour atteindre les niveaux de ces géants qui conservent la majeure partie des parts de marché du « cloud public ». Présente sur les marchés de la location de serveurs informatiques, la location de serveurs dédiés à un seul client et l’hébergement de sites web, OVHcloud reste la seule société européenne dans le Top 10 mondial du « cloud computing ».

Pour accélérer sa croissance, l’entreprise compte notamment sur l’évolution naturelle du marché, n’accorde pas de dividendes à ses actionnaires à moyen terme et évoque la possibilité d’acquisitions et des projets d’internationalisation. OVHcloud vise enfin un développement important aux Etats-Unis dont le chiffre d’affaires est pour l’instant de 5,7 % ainsi qu’en Asie.