1

Un incubateur d’entreprises spécialisées dans les sciences de la vie lancé par Servier sur le plateau de Saclay

Le plateau de Saclay s’apprête à accueillir un incubateur d’entreprises d’envergure. Financé par Servier et en collaboration avec BioLabs Global, 1 850 m2 seront dédiés aux startups des sciences de la vie.

Cette couveuse de jeunes pousses sera développée en collaboration avec le centre de recherche et développement du groupe pharmaceutique français. Servier lance son institut sur le plateau de Saclay à l’horizon 2022. Après avoir investi 300 millions d’euros dans ce projet et regroupé 600 chercheurs, le mastodonte souhaite se lancer dans le mécénat. Les coûts de cet incubateur d’entreprise s’élèvent à 1.5 million d’euros.

La gestion générale du complexe sera aux mains de BioLabs qui connaît déjà bien le secteur de l’incubation de startups. Cette profusion de locaux, d’accompagnements et de services doit permettre aux biotechs de se concentrer sur leurs projets. Ce centre de Recherche et Développement ainsi que l’incubateur devraient être opérationnels à l’horizon 2023.

Le « maître joaillier » Servier ?

Le processus de sélection, tenu par BioLabs, commencera à l’été 2022. Bien que Jean-Jacques Yarmoff, responsable de la stratégie internationale de BioLabs, explique  que « Nos critères de sélection seront proches de ceux qui investissent à des stades précoces, qualité de la recherche, business plan, composition des équipes ». Des critères supplémentaires pourront jouer en la faveur des candidats comme une levée de fonds antérieure à leur arrivée, ou encore la capacité à travailler dans un environnement ouvert. Car c’est aussi là tout l’enjeu de ce positionnement au sein du plateau de Saclay, créer une impulsion scientifique au cœur de la France. Ces quelques kilomètres carrés représentent 15 % de la recherche publique et privée en France. Il est aussi l’un des huit pôles d’innovation les plus importants du monde. Servier compte bien jouer sur cet atout majeur pour façonner des diamants avec ces jeunes pépites.

Un cadre optimisé par BioLabs

Les heureux élus pourront bénéficier d’un environnement de recherche de grande qualité. Les entreprises des sciences de la vie auront accès à toutes les commodités nécessaires, dont la gestion intégrée des risques biologiques et des déchets chimiques. Les salles de conférences, le café central, les espaces de soutien et les installations centrales de Servier auront cette capacité à créer un dynamisme entre la vingtaine d’entreprises  et les centaines de chercheurs attirés par le centre de R&D. Chargé de la gestion quotidienne du site, de la fourniture des services et équipements, BioLabs sera l’intendant du complexe Servier.

En réalité, l’entreprise américaine joue un rôle majeur dans la vie scientifique des pépites sélectionnées. Il sera un soutien pratique capable de les mettre en relation avec d’autres entreprises qui les intéresse, mais aussi avec des événements et programmations dans les intérêts de la startup. Bio Labs organisera aussi des webinaires et des programmes de masterclasses. Au final, l’incubateur haut de gamme sera une opportunité pour les domaines thérapeutiques, de l’oncologie, de l’immuno-inflammation et des maladies neurodégénératives.