1

La croissance chinoise a atteint plus de 2% en 2020

L’Allemagne, la France et les Etats-Unis ont enregistré des reculs historiques pour leur PIB en 2020. Et si le Covid-19 a eu un impact conséquent sur l’économie de la plupart des pays développés, la Chine enregistre elle une croissance économique de 2,3% pour l’année 2020 et le pays pourrait dépasser les Etats-Unis en termes de richesse d’ici 2026.

La Chine était l’an dernier le premier pays touché par le Covid-19 et l’épidémie a provoqué une chute de 6,8% au premier trimestre. La croissance a ensuite repris pour atteindre 6,5% fin 2020.

La Chine, seul grand pays à avoir enregistré une hausse de son PIB en 2020

L’Allemagne a publié la semaine dernière une baisse de 5% de son PIB pour l’année 2020. C’est le deuxième bilan le plus alarmant, après celui de 2009, qui enregistrait alors une récession de -5,7%. La France est également fortement impactée par la pandémie puisqu’elle enregistre 9% de baisse de son PIB en 2020. En moyenne, le monde entier va enregistrer une baisse conséquente de son PIB pour l’année passée. La Chine est le seul grand pays à avoir su rebondir après une chute de près de 7% de son PIB au premier trimestre de 2020.

Premier pays affecté par le Covid-19 en décembre 2019, elle a établi rapidement un confinement très strict prononcé dès le début de l’année 2020, qui a fait chuter le PIB de 6,8% au premier trimestre. Finalement, le pays s’illustre par une croissance de 2,3% pour 2020 et défie les prévisions. La Chine affirme prouver par cette remontée sa résilience et son désir de puissance à l’échelle. L’empire du Milieu prouve son statut de pays développé et son PIB pourrait dépasser celui des Etats-Unis dès 2026 d’après de dernières estimations. Selon les études les plus récentes, le pays à lui seul représentait 16,8% du PIB mondial en 2020.