1

Le Royaume-Uni va débuter la vaccination de sa population contre la Covid-19 avec l’autorisation donnée au vaccin Pfizer

Premier pays occidental à donner son feu vert au vaccin Pfizer, le Royaume-Uni vient d’annoncer la mise à disposition prioritaire de 800 000 premières doses dès la semaine prochaine à destination des personnes les plus à risque. Une première dans la lutte contre la Covid19 à travers le monde.

Les Britanniques prennent une longueur d’avance sur leurs homologues américains et européens en lançant la vaccination de la population contre la Covid-19. Validé par l’Autorité de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA), habilitée par le gouvernement, le vaccin Pfizer -efficace à 95 %- fera son entrée sur le marché britannique d’ici quelques jours. Le Royaume-Uni a acheté 40 millions de doses à destination des personnes vulnérables.

800 000 doses pour protéger les publics fragiles

Après des mois d’essais cliniques, le vaccin Pfizer arrivera au Royaume-Uni, validé par la MHRA, a assuré un porte-parole du ministère de la Santé et des Affaires sociales. D’ici peu, le Comité mixte de la vaccination et de l’immunisation communiquera également ses dernières recommandations concernant les publics prioritaires. Les résidents des centres de soin, le personnel de santé, les personnes âgées ainsi que les personnes cliniquement fragiles pourront déjà bénéficier du vaccin.

Dans le cadre du programme de vaccination contre la Covid-19, 800 000 doses seront disponibles dès la semaine prochaine. Le vaccin doit cependant être maintenu à -70°C, une contrainte supplémentaire qui risque de compliquer son déploiement, a indiqué le Secrétaire à la Santé britannique, Matt Hancock, alors qu’une cinquantaine d’hôpitaux se tiennent déjà prêts à livrer les premières injections et que la construction des centres de vaccination spécialisés se poursuit. « L’objectif sera de vacciner via le NHS [ndlr système de santé publique britannique] dans tout le Royaume-Uni aussi rapidement que l’entreprise pourra le fabriquer. Cela aidera à sauver des vies. », a-t-il ajouté. Si tout se déroule comme prévu, le Secrétaire à la Santé anticipe un retour à la normale pour le pays à partir de Pâques.

« Un moment historique dans la lutte contre la Covid-19»

Alors que le Royaume-Uni est l’un des pays européens les plus touchés, l’autorisation d’utilisation d’urgence au Royaume-Uni marque « un moment historique dans la lutte contre la Covid-19 », salue Albert Bourlat, président et chef de la direction de Pfizer. Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont notamment indiqué être capables de fournir conjointement jusqu’à 50 millions de doses dans le monde en 2020, et prévoient près d’1,3 milliard de doses d’ici la fin de l’année prochaine. Les Etats-Unis ont, quant à eux, prévu l’autorisation du vaccin d’ici quelques semaines, tandis que la stratégie des pays européens se précise.