1

Bruno Le Maire annonce que les commerces pourront ouvrir le dimanche jusqu’à Noël

Attendu par l’ensemble des Français, Emmanuel Macron est notamment revenu lors de son allocution sur la réouverture des commerces jugés non-essentiels à compter du samedi 28 novembre 2020. Au micro de France Inter, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie a précisé les propos du Président de la République, en indiquant que les entreprises peuvent désormais ouvrir leurs commerces tous les dimanches jusqu’à Noël.

Après le succès du report du Black Friday d’une semaine, les commerces dits non-essentiels retrouvent un peu espoir après les annonces du Président de la République.

Soulagement pour les entreprises

Fermés depuis le début du second confinement, les commerces même « non-essentiels » pourront ouvrir leurs portes à compter du samedi 28 novembre 2020 jusqu’à 21h00, et ce en respectant un protocole strict. Ce dernier impose notamment aux commerces de respecter un nombre défini de clients et huit mètres carrés par consommateur. Un protocole qui ne s’applique pas aux salariés de l’entreprise. 

Alors que la période des achats de Noël arrive à grands pas et qu’une grande partie des Français débutent leurs courses à partir de la fin du mois de novembre, le Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire à le mercredi 25 novembre 2020, précisé les mesures annoncées par Emmanuel Macron.

Une ouverture possible les dimanches

Conscient des pertes considérables que les vendeurs ont accumulées lors de cette difficile année, le Ministre a annoncé que les commerces pouvaient réouvrir leurs portes tous les dimanches jusqu’ à Noël, et ce jusqu’à 21h00. Une préoccupation importante, selon Bruno Le Maire et qui devrait permettre aux entreprises de “rattraper le manque à gagner du mois de décembre”

Face à ces mesures sanitaires qui peuvent être contraignantes et difficilement réalisables, la Ville de Paris a de son côté autorisé l’extension des commerces sur les trottoirs pendant les horaires d’ouvertures à partir du 1er janvier 2020, et ce jusqu’au 3 janvier 2021. Une décision saluée par la confédération des commerçants de France qui affirme que : “c’est une très bonne nouvelle que la maire de Paris prenne cette décision”.