1

Election US : Quels sont les pays qui ont déjà reconnu la victoire de Joe Biden ?

C’est après un suspens de quatre jours que le nom du futur 46ème président des Etats-Unis a été annoncé le samedi 7 novembre 2020, en fin d’après-midi heure française. Officialisé par l’agence de presse mondiale, Associated Press, Joe Biden est déclaré vainqueur après avoir remporté les 20 grands électeurs de son état d’origine, la Pennsylvanie. 

A la suite de la consécration de Joe Biden et de Kamala Harris aux élections américaines, la scène internationale semble se diviser en deux. En effet, tandis que plusieurs Etats et organisations internationales saluent la victoire du parti démocrate, certains pays se singularisent, quant à eux, par un silence lourd de sens. 

Une victoire attendue par la scène internationale

Alors que les yeux et les médias du monde entier étaient rivés sur les Etats-Unis d’Amérique depuis le mardi 4 novembre 2020, jour d’élection, l’annonce de la victoire du ticket démocrate Biden/Harris a été saluée par de nombreux chefs d’Etat. Du côté du Vieux Continent, les félicitations ne se sont pas faites attendre, comme le démontrent les chaleureux messages adressés par de nombreux présidents et premiers ministres européens tels qu’Emmanuel Macron (France), Angela Merkel (Allemagne), Giuseppe Conte (Italie) ou encore Michael Martin (Irlande). A ces messages s’additionnent également ceux de Justin Trudeau, chef du gouvernement canadien ou encore ceux du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui considère le futur président démocrate comme un “grand ami d’Israël”

Des félicitations qui semblent signaler pour certains comme un soulagement, qui y perçoivent une opportunité d’améliorer des relations diplomatiques avec les Etats-Unis après quatre ans de présidence tumultueuse de Donald Trump sur la scène internationale. De nombreuses personnalités politiques et organisations internationales ont par ailleurs déjà appelé Joe Biden à “affronter ensemble” les défis sanitaires, économiques ou encore climatiques que rencontre la planète. 

Une victoire qui ne fait pas l’unanimité

Alors que les scènes de liesse et d’euphorie se multiplient dans les rues des grandes villes américaines après l’annonce de cette victoire, le président sortant Donald Trump ne reconnaît quant à lui pas sa défaite. Il accuse, en effet, le candidat démocrate d’avoir faussé les votes et multiplie les recours en justice afin d’aboutir à un recomptage des votes.

De leur côté, le Mexique et la Chine s’abstiennent et adoptent la plus grande prudence quant à la victoire de Joe Biden. En effet, à l’inverse de la majorité des acteurs de la scène internationale, le gouvernement chinois indique par le biais de son porte-parole que “le résultat du vote [reste] à déterminer conformément aux lois américaines ». Toutefois, la Chine espère “que la prochaine administration américaine fera preuve d’une volonté de conciliation ».